• ma lettre au Président de la République

    Alors, oui, je rêve, mais je le fait !!

    Ce n'est pas la première fois, je l'avoue ! 

    J'ai déjà écrit au ministre de la cohésion sociale en 2005, je luis avais prouvé par A + B que lorsqu’on travaillait à temps partiel, on devait de l'argent à la CAF, que leur système était mal fait. J'ai eu le plaisir d'être contactée par la secrétaire de M. Borloo, ministre à cette époque et nous avons bien discuté. De là a été créée la prime de retour à l'emploi...

     

    Puis en 2014, j'ai écris au Président (M. Hollande) concernant nos contrats AESH (ex AVS). Nous devions passer en CDI mais cela traînait en longueur. Nous avons eu gain de cause et les CDI ont été signés (bon il reste encore des choses à faire pour améliorer nos conditions de travail....)

     

    Donc cette année, suite à mon incident de salaire , j'écrit encore une fois, on ne sait jamais.... 

     

    Monsieur Le Président de la République

     

    Je suis AESH depuis 10 ans (dont 4 ans de CDI), 2 enfants (16 et 20 ans). Jusqu'au mois dernier mon salaire s'élevait à 1024€ net pour un contrat de 32h par semaine, supplément familial compris. Mon mari est reconnu handicapé, touche une Allocation Adulte Handicapé de 810€ ainsi que 194€ d'allocations familiales pour les enfants.

    Puis ce mois-ci, sans être prévenus, nous avons perdu 272€ (soit à l'année 3 264€).

    Cela peut paraître insignifiant pour certains mais croyez-moi, pour nous c'est énorme, (cela représente presque notre budget alimentation du mois)

     

    La raison de cette perte ? Mon premier enfant vient d'avoir 20 ans donc mon employeur me supprime le supplément familial lui correspondant, soit environs 48€. A cela s'enlève, les allocations familiales versées par la CAF, soit 194€ et une petite baisse d'APL.

    Au foyer, il reste donc, administrativement parlant, un enfant de 16 ans pour lequel je touche 2€49 de supplément familial, La CAF estimant ne rien me devoir pour lui.

     

    A 16 ans, un enfant a encore des besoins que seuls ses parents sont en mesure de lui fournir, surtout si ce dernier est encore dans les études : manger, s'habiller, avoir des activités extrascolaires, prendre les transports en commun pour aller au lycée et j'en passe mais je ne vois pas comment assumer tous ses besoins avec seulement 2€49 par mois.

     

    Je pense que je ne dois pas être la première à vous interpeller sur ce sujet et vous dire que votre système est injuste.

     

    Pour le premier enfant, après ses 3 ans, nous touchons peu, voir plus rien de la part de la CAF, les allocations familiales ne se débloquant qu'à partir du second. Pour les « plus chanceuses » un supplément familial d'environs 2€49 est versé par leur employeur.

    Lorsque le second enfant arrive, la CAF débloque les allocations familiales et, dans mon cas, le supplément familial est augmenté de 48€ (en fonction du salaire, je tiens à souligner).

    Ce système a donc quelques défaillances : pour le premier enfant, nous ne touchons pas grand-chose alors que tout est à acheter pour sa venue, mais une fois que ce dernier atteint ses 20 ans, tout est coupé, alors qu’il reste encore plein de choses à assumer pour le second.

     

    Ce n'est pas parce qu'un enfant atteint ses 20 ans que forcément il devient autonome financièrement. Tous n'ont pas cette chance, certains continuent leurs études, d'autres se retrouvent sans rien car ont arrêté leurs études pour diverses raisons mais ne travaillent pas pour autant.

    Je sais que vous avez à cœur de vouloir réparer les injustices que nous subissons depuis très longtemps et je ne doute pas que vous porterez un regard attentif à cette lettre et que vous proposerez de nouvelles idées afin d'améliorer nos conditions.

     

     

    Dans l'attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l'expression de mes respectueuses salutations.

     

    Si j'ai une réponse, je vous le dirais. 

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Février à 09:42

    Bonjour ma petite Stef,

    Elle est bien écrite ta lettre au président, ce n'est pas évident de s'adresser à lui mais tu as bien rédigé ce courrier.J'espère que tu auras une réponse.Tiens-moi au courant.

    Profites bien de tes vacances pour te reposer et décompresser.Cela te fera du bien.

    Si tu as le temps de passer sur mon blog Royaume Enchanteur, tu auras plusieurs articles à voir (un chaque jour).Et sur ma page FB aussi, enfin là ce sont surtout des belles images que je partage.

    Bonne journée, gros bisous de Fernand et moi.

    Florence

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :